jeudi 16 juin 2011

Clic, clac

Voici ma modeste participation aux messages pour Michel : trois haïkus "photographiques", un clin d'œil à plusieurs conversations que j'ai eues avec Michel sur le sujet.

Un lac immobile,
Juste une brume légère,
Clic, j'ai appuyé.

Un regard qui chante,
Une bouche grande ouverte,
Clic, j'ai appuyé.

Moi dans le miroir.
Est-ce bien mon vrai visage ?
Clic, j'ai appuyé.

Avec toute mon amitié.
Jacqueline Le B. L. (une chantoilleuse)

Posté par mhauna à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Michel_JO

En 1964, j'avais 14 ans. Je suivais avec assiduité les J.O. de Tokyo. N'ayant pas la télévision, je me contentais du journal et de la radio pour écouter les performances des "dieux du stade". Voulant peut être immortaliser ces champions, je découpais les articles, collais les photos, recopiais les commentaires sur un précieux cahier que j'ai conservé dans le "grenier" de mon enfance. J'ai dépoussiéré à ton intention cette relique avec beaucoup d'amusement et en voici un extrait (il complète une autre photo qui figure déjà sur ce blog). "La vie n'est pas un long fleuve tranquille" mais qu'elle est belle quand le bonheur est là! Avec le sourire et la générosité envers les autres que l'on te connaît, tu as encore plein de belles choses à réaliser sur ton chemin. Bon vent!

Odile 

A bientôt pour de nouvelles expéditions chantantes et culinaires (invitation à déguster une tête de veau à Louhans !).

Patrick, un conscrit.

 

17

 

 Sans aucun doute, tu as fait le bon choix !
Odile et Patrick

Posté par mhauna à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mon Vieux Michel,

 

 

Tu veux bien que je t’appelle comme ça ?

C'est pas méchant ; ni ironique ;

Juste affectueux. Tu sais bien.

Et pis, t'es pas encore si vieux.

Et pis aussi… j’suis pas si loin derrière toi.

Juste une dizaine en moins, c’est rien.

 

Soixante dix ans ! Et combien de vies ?

Un paquet, si on en compte une par passion.

Mais une seule en fait quand on te connaît un peu.

Parce que passion et perfection c’est ta marque.

 

Les bouts de chemins qu’on a pu faire ensemble ;

J’en garde une marque indélébile.

Et la route que j’ai tracée ensuite,

En a été bien balisée.

 

Et c’est ainsi que de jeune prof de sport,

Arrivant dans un Jura kayakistement sinistré,

Débarquant dans un Chalain hyper dynamisant,

Avec quelques autres barjots,

(Fumeurs de Boyard,

Shootés à la résine,

Imbibés de pédagogie,

Férus de technique,

Accros de pellicule,

Et autres passionnés),

On a pu contribuer à quelques trucs comme :

Deux films qui (ô surprise récente) sont encore d’actualité ;

Quelques écrits techniques ;

Un vrai club sportif ;

Des photos d’automne en canoë bois sur le lac

(Photos qui sont en bonne place) ;

Et des tas de moments autour d’un feu, au bord d’une rivière,

Une pagaie à la main, de chaque côté d’un bar…

Je n’aurai que ce regret de ne pas avoir abouti sur ce manuscrit…

Entamé ensemble…

Mais resté à l’état de manuscrit au fond d’un placard.

 

Alors pour tous ces temps ensemble,

Qui ont orientés ma carrière et marqués ma vie,

Je te fais une vraie grosse bise sur le front.

Et pourquoi à bientôt pour une bière autour d’un feu !

 

Vraiment très amicalement à toi,

Mon Vieux Michel,

Et une bise tendre à tes chéries qui t’accompagnent.

 

Bernard J.

Chambéry, le 1er juin 2011

 

2010_07_069_Vez_re

Posté par mhauna à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 15 juin 2011

Cher Michel,


Quelle belle et originale attention de la part de ta fille pour ton anniversaire. Je sais que tu vas être ému par tous ces témoignages, mais on récolte toujours ce qu'on a semé, en l'occurence l'amour, l'amitié, les liens humains, le lien avec la nature et la culture, l'idéal sportif...
Pour ma part, c'est surtout à travers la Chantoillotte qu'on s'est connu, ténors et basses, on est souvent voisins sur le haut des gradins des choristes. Je joins une photo du stage Reposoir été 2010 où tu ne caches pas ta joie, comme les autres, de participer à ces instants exhubérants si caractéristiques de cette chorale.
Je pense aussi à ce petit séjour à Grambois, où toi et Gisèle ouvrez là aussi si généreusement les portes à vos amis, pour une cuvée de jus de raisin à l'ancienne et avec les moyens du bord...
Continue, il reste encore des pages à écrire, très bon et chaleureux anniversaire et à bientôt,
Alain
IMG_0053
 

Posté par mhauna à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bon anniversaire Michel

Michel mari de ma copine Gisèle, tous deux amis de longue date,
 un peu éloignés mais toujours fidèles et bien placés dans mon coeur.
Souvenirs de plein air : escalade à Fontainebleau,
initiation au canoë sur la Cure, vacances à Belle Ile....
As tu remarqué comme nous étions jeunes en ce temps là?
Plein de bises
Janine

Posté par mhauna à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :



Cadrage

Une image en souvenir de la crémaillère à Vieilley, comme quoi, le club photo ca nous mène aussi à faire des déménagements !!
Biensur, merci pour tout ce que tu apportes au club, mais aussi pour ta gentillesse, ton écoute et ta qualité de présence !
Très heureux anniversaire Michel !!
Je t'embrasse fort.
Christelle
f_te

Posté par mhauna à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

DEVINETTE :


Alors, il paraît que tu as soixante dix ans? Eh bien moi, je t'ai connue quand tu avais l'âge que j'avais lors de notre fête Moyen-âge à Clairso.
Je t'envoie la photo d'un objet qui porte ton empreinte pour longtemps...
Je peux te parler  aussi d'une lunette à rayure.
Pour continuer le sourire, mais un sourire d'éternité, je peux te parler aussi  d'une azalée qui éclaira ma route, qui éclaira sa route jusqu'au bout.
A propos de lumière, ta présence dans ma vie, c'est plein de petits feux qui jalonnent mon chemin.
Alors bon anniversaire, Michel, et ne change rien!

DSCN0512

 

Posté par mhauna à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Chacun sait que Michel Chapuis a été un grand champion de canoé, mais il y a eu un commencement.En 1959, Michel remporta sa première médaille à Goumois, à l'occasion des Championnats de Ligue de Slalom. Il remporta , en effet la première place,dans la catégorie kayak junior. Mais à l'occasion de cette course,il se fit un beau trou dans la tête, car à cette époque on naviguait sans casque et sans gilet de sécurité parce qu'il n'y avait pas encore de réglementation à ce sujet. Cet événement ne découragea pas Michel, puisque quelques années plutard, suite à ses excellents résultats en compétition, il entra au Bataillon de Joinville où il fit sensation. Son entraîneur Georges Dransart m'envoya une lettre qui me disait:" Tu m'as envoyé un gars extraordinaire qui va faire son chemin". Et georges Dransart ne s'était pas trompé: c'est ainsi que Michel devint médaillé olympique.
 
J'ai aussi connu Monsieur Chapuis, le père de Michel. Ce Monsieur s'impliquait beaucoup dans les activités de son fils. Il venait nous aider à préparer le bassin de slalom à Goumois. Un jour, il m'avait prêté une serpette à laquelle il tenait beaucoup et je l'ai perdue au bord du Doubs .Il en fut très affecté et moi honteux et meurtri par cette stupidité, bêtise ou négigence, que sais -je! C'était dans les années 1959/60. Mais cette année, en 2011,soit plus de 50 ans après, j'ai retrouvé au bord du Doubs , à Goumois, une vieille serpette toute rouillée par le temps, et je pense que c'est la serpette de Monsieur Chapuis. Elle est à la disposition de Michel, au Centre de Plein Air de Goumois-Evasion.
 
Il nous arrive encore aujourd'hui, de nous revoir , Michel et moi,pour naviguer sur la Loue , pour faire des aquarelles , ou tout simplement pour parler du temps où nous étions grands, beaux et forts. Gros bisous à Michel et à Gisèle.
 
Fernand L.

Posté par mhauna à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Salut Michel,

 

Quand nous avons reçu le message de Joëlle, nous avons eu un moment de perplexité. Bien sûr, des souvenirs nous en avons plein avec toi. Mais comment choisir ? Nous nous sommes mis à farfouiller dans nos méninges et dans nos fichiers et en trouvant cette photo nous nous sommes souvenus que tu aimais bien les photos de bateaux. Alors voilà :

 

             img075

 

Bien sûr ce n’est pas un bateau de compétition mais une vieille barque de pêche, plutôt en mauvais état… Non, non n’y voit surtout aucune allusion ! Et pas la peine de te vexer !…

 

Bon, peut-être que ce n’était pas une bonne idée. Alors on a trouvé celle-là :

 

             imm019_17_28

 

En super dragueur d’une mystérieuse beauté gothique, avec la casquette de travers pour«un coup de jeune». Ça te va mieux ?

Bon allez, toutes ces bêtises pour te souhaiter un très Bon Anniversaire en espérant pouvoir partager avec toi encore de nombreuses années riches de moments inoubliables.

 

                                       Anny et Lucien

Posté par mhauna à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Pour Michel

 

Avec la complicité de Jacques Prévert

 

Je suis comme je suis….

Je suis fais comme ça

Quand j’ai envie de rire

Je ris aux éclats

J’aime celui qui m’aime

Est-ce ma faute à moi ?

Que voulez-vous de plus ?

Que voulez-vous de moi ?

 

Tu es comme tu es….

Et on t’aime bien comme ça

Que tu aies envie de rire

Ou de pleurer tout bas

Même avec tes coups de gueule

On t’aime bien comme ça

 

 

Photographier d’abord une cage avec une porte ouverte

Et ensuite quelque chose de joli, quelque chose de simple, quelque chose de beau, quelque chose d’utile

Placer ensuite la photo contre un arbre, dans un jardin, dans un bois, dans une forêt

Faire ensuite le portrait de l’oiseau

Et puis attendre s’il le faut pendant des années

Et puis quand l’oiseau arrive, s’il arrive, attendre qu’il entre dans la cage

Puis retoucher discrètement la photo, effacer un à un tous les barreaux

Puis photographier le vert feuillage, la fraîcheur du vent, la poussière du soleil

Et puis si l’oiseau chante, c’est bon signe, signe que vous pouvez signer

Alors avec une plume de l’oiseau vous écrivez votre nom au coin de la photo : Michel

 

 

Souviens-toi, Michel, d’Essaouira

Il faisait beau sur la plage ce jour-là

Mouettes et goelands se chamaillaient sur les antiques murs

Avant de s’éparpiller dans le ciel d’azur

 

Souviens-toi, Michel, de la vallée de l’Ourika

Avec Hassan, tajine et thé sur les matelas

Illustrer un guide, un travail délicat !

Mais à cette tâche tu excellas….

 

Souviens-toi, Michel, du si charmant Cucuron

Il faisait beau ce jour-là sur le Lubéron

Avec les amis un p’tit rosé, mais jamais rond..

Juste un verre avant de piocher la vigne, c’est si bon !

 

Souviens-toi, Michel, il pleuvait sur Bouilland ce jour-là

Et pourtant sur la falaise tu grimpais, ruisselant, épanoui

Dégustant par avance un bon cru de Savigny

Sur les conseils avisés de l’oenologue Campy

 

 

Il a mis le café dans la tasse

Il a bu le café

Il s’est levé…

Il a pris son Canon, le télé, la sacoche

Un petit casse-croûte dans la poche

Et peu importe qu’il ne fasse pas beau

C’est sûr il fera de belles photos !

 

Prenez, prenez la peine de vous asseoir,

Prenez si ça vous plait l’autocar d’Italie

Il partira ce soir vous verrez du pays

La Toscane, Sienne, Assise et tutti quanti…

 

Il dit non avec la tête

Mais il dit oui avec le cœur

Il n’en fait qu’à sa tête

Mais c’est toujours de bon cœur

Bien sûr que ça l’embête le sort de la planète…

Mais soudain le fou rire le prend

Et avec des photos de toutes les couleurs

Sur le tableau noir du malheur

Il fait apparaître le visage du bonheur

 

Martine et François

Te souhaitent un très bon anniversaire…………..

 

cl_lia_et_jacques_428

ourika_001

ourika_002

 roumanie

toscane_001

toscane_002

toscane_003

toscane_004

toscane_006

vigne_430

Posté par mhauna à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



  1  2  3  4  5  6